Materia Prima

16/01/2019

Sous le nom de Materia Prima, se trouvent plusieurs travaux en séries : photographies, dessins et collages, vidéos, peintures et techniques mixtes, que je vous présente partiellement ici. La possibilité de figer des états de l'eau grâce à l'appareil photo me fascine. Non seulement parce que l'eau inspire mes réflexions philosophiques depuis ma jeunesse, mais parce que le fait de s'approprier l'élément par un cliché est une activité qui me plonge dans un état modifié de conscience !

Je peux passer des heures penchées périlleusement sur un ru ou un ruisseau, parfois aux abords d'un fleuve, mais aussi au-dessus d'un caniveau. Tout est possible pour capter ses mouvements, ses couleurs, ses jaillissements, ses bulles et ses gouttes ! Il n'y a que la batterie, le froid ou une crampe qui puissent m'arrêter.

Cette quête a commencé il y a longtemps, mais les premiers travaux peints remontent à 2007 avec deux triptyques en techniques mixtes (y inc. huiles sur toile) voir ci-dessous.

Depuis lors, cette quête refait surface régulièrement. Comme des eaux souterraines qui remontent pour venir me chercher. Ainsi, les travaux sont datés depuis 2007 jusqu'à aujourd'hui. 

Ci-contre, un exemple de dessin préparatoire.

Plus bas, six photographies extraites de deux albums 2011/13 : 56048TOS & 74400CHA, la plupart contrecollées sur aluminium, avec des déclinaisons infinies...