PRODUCTION

  • Auteure/réalisatrice/productrice, Laure Gervais
  • Images, Lucas Ruyssen
  • Montage, Nicholas Blasband
  • Bande son originale, Frédéric Bourton
  • Production/création SisterArt
  • Protagonistes : Annette Sachs, Inès Cera, Catherine Nowak, Mathilde Schennen, Tina Riccardi et Sonia Sukama.

LET ME DANCE

Court métrage d'Art & d'Essai 
Création SisterArt 2017
Réalisation LaureGervais
Durée 9:30 minutes

Court-métrage d'Art et d'essai esthétique et non narratif, filmé à la manière d'un vidéo clip.

Portraits de six femmes Européennes touchées physiquement et mentalement par le sexisme et la misogynie ordinaire. 

Les protagonistes dansent librement, en apparence. Elles s'entravent par des gestes symboliques. Ces gestes expriment les ressentis, les souffrances et contraintes vécues parfois au quotidien : préjugés, insultes, dominations... 

Les femmes sont puissantes, elles dansent.

https://www.sisterart.be/l/let-me-dance/

SYNOPSIS

A travers six portraits de femmes qui dansent de manière improvisée mais contrainte, SisterArt veut symboliser les violences froides auxquelles sont soumises les femmes dans le monde et plus particulièrement dans le monde occidental dit "libre". Les violences froides sont des souffrances existentielles, plus ou moins grandes, peu ou pas visibles mais ressenties au quotidien : préjugés, insultes domestiques, dominations/soumissions ... et qui contiennent un caractère sexiste.

Les protagonistes dansent donc librement en apparence. Elles s'entravent elles-mêmes par des gestes qu'elles ont choisi au préalable. Autant de symboles des croyances bloquantes qui empêchent, étranglent, soumettent et créent des tensions entre mouvements du corps et liberté. Mêmemarquées, les femmes sont puissantes, elles dansent, malgré tout.

  • PREMIERE Novembre 2017 Projections à la Vénerie, Bruxelles Festival Démocraties.
  • BEST FILM ON WOMAN @Monthly winner at Calcutta International CULT Film Festival
  • ARTE Correspondances FRANCE  " Court métrage profondément cinématographique"